Stage "écrire et jouer "

Ecrire c'est être ouvert au monde pour se laisser traverser par les millénaires d'existence humaine qui nous amènent à être ce que nous sommes aujourd'hui.

L'écriture dramatique se doit d'être une écriture à "trous" laissant sa part au spectateur. Le spectateur de théâtre est un participant actif du processus de création. Ecrire demande un engagement et trouve son souffle dans la sensibilité et l'intimité de l'auteur, je propose d'explorer la place de cette intimité dans le récit dramatique.

Parler de soi ou de ce qui nous entoure, en faire l'instrument de notre inspiration. Savoir observer en soi, hors soi. Se laisser traverser par les sensations et les sentiments et en prendre note sur un carnet prévu à cet effet.Noter tout ce qui nous passe par la tête. Noter en marchant, marquer une pose ou rester sur place. Les participants restant le plus possible silencieux seront à la recherche du rythme de leur inspiration. Rester à l'écoute, se permettre des moments de contemplation, la contemplation ne devra pas être un enfermement. Les notes d'écritures seront prises dans ce contexte d'écoute de soi, des autres et de l'environnement. 

Nous allons ensuite débattre des écrits de chaque participant et je vais proposer des directions de travail. Les écrits iront vers le dialogue ou pas, sans préjuger d'une forme finale, ce qui m'intéresse est de tenter de faire éclore un style propre à chacun.
Le va et viens entre lectures et nouvelles directions de travail sera le moteur de cet atelier. Il sera enrichi par les séances de l'après-midi où le travail sur le plateau avec Stanislas Grassian donnera un autre relief et fera écho aux séances d'écriture. Le lendemain permettra de prendre en compte la confrontation avec le travail de plateau et d'enrichir le travail d'écriture de cette expérience.

De l'intime à la parole publique, trouver la distance nécessaire.
Le style, instrument de la distanciation?
Le dialogue, élément fondateur de la création des personnages, ou personnage événement, initiateur de l'intrigue?
Seul ou à plusieurs, comment se partage un discours, comment intégrer un apport extérieur, contrainte ou tremplin pour l'imaginaire.
Eviter les actes d'écriture volontariste pour se mettre à disposition et se laisser traverser par l'inspiration.
Constat sur l'écrit produit.
Acte de structuration.

Renseignements et inscription