Metteur en scène

Stanislas Grassian a mis en scène une quinzaine de pièces contemporaines et classiques, entre autres : Résistantes de Franck Monsigny, Prix de la Presse du Festival Off d’Avignon 2016.

Milarepa d’Eric-Emmanuel Schmitt, succès au Festival Off d’Avignon 2015, lors de sa création au théâtre Le Petit Louvre. Moi, Caravage de Dominique Fernandès, succès au Festival Off d’Avignon 2012 et 2013, joué plus de 450 fois en France, Belgique, Suisse et Maroc. Mystère Pessoa adapté des textes de Fernando Pessoa, Prix du Festival Off d’Avignon 2011, joué plus de 200 fois.

 

«... Il y a là une équipe de valeur et un jeune metteur en scène, Stanislas Grassian, à la tête déjà sûre. Cela ne court pas les rues... ». L'humanité


Vidéos


Presse


CV mise en scène

Télécharger
C.V mise en scène-Stanislas Grassian.pdf
Document Adobe Acrobat 99.4 KB

Les créations


Mystère Pessoa, mort d'un hétéronyme 

d'après Fernando Pessoa 

 

 

« ..[le spectacle sur Pessoa] le plus aigu, le plus pertinent et le plus sensible.. »

L'humanité 

 

 


Résistantes

de Franck Monsigny

 

"Un huis clos riche et salvateur" La Provence

"Une des pièces les plus remarquées du Off" France 3

"Une claque émotionnelle" L'Envolée culturelle


Moi, Caravage de Cesare Capitani 

 

Stanislas Grassian crée Moi, Caravage adaptaté de La Course à l’abîme de Dominique Fernandez. 

 

 

 

 


Les Muses

de Claire Couture et Mathilde Le Quellec

 

"Ces femmes, ces œuvres, ces créatures chantent divinement (…) elles stimulent nos sens et nous éveillent ! Telles des sirènes, elles nous captivent pour une épopée inoubliable" TTT la Théâtrothèque

"Servie par quatre comédiennes drôles, talentueuses et bourrées d'énergie

une bulle rafraîchissante dans le Off" Franceinfo

"Entre burlesque et tragédie à la Almodovar" WebThéâtre


Le Songe de l'oncle 

d'après Dostoïevski.

 

« une comédie humaine qui mêle le rire au tragique . »

 Froggy's delight

 


Carnet d'enfance de Jacques Courtès 

 

 

« ...Ecrire, écrire pour dire, des souvenirs vrais ou faux peu importe. L'émotion elle, vraie, reste la seule trace de l'enfance... » .

 

Jacques Courtès

 


L'âge des comptoirs de Jacques Courtès

Suite de Carnet d'enfance

 

"Concert poétique et théâtral sur l’adolescence, ce spectacle débute par un solo de batterie, écho à une violence démesurée qui croît comme une bête intérieure et s'éteint dans un solo de guitare..

 

 

 


...alias le bonheur de Ludovic Longelin 

 

« ..les comédiens tous remarquables dans cette subtile traversée et exploration de l'humanité ..»

 Froggy's delight

 


Les falaises de Stéphane Jaubertie 

 

« ..dans un voyage initiatique, les falaises abruptes laisseront [Sam] nu, dépouillé de ce qu'il était pour pouvoir choisir ce qu'il est .. »

Le Monde